Amarrage cyclonique

 La Sécurité est l’affaire de tous !

 

Alertes cycloniques

 

La règlementation en matière d’instructions cycloniques applicable à notre association est prévue par l’arrêté n° 2015-480/GNC-Pr du 20 janvier 2015 du gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

Les différents stades d'alerte sont annoncés par les médias locaux.

Leur évolution est également suivie par la Capitainerie et relayée par mailing aux usagers des wharfs avec rappel des instructions particulières.

L'information est également disponible sur la page d'accueil du site Internet du Cercle Nautique Calédonien ainsi que sur la page Facebook.

Les aussières cycloniques sont installées, contrôlées et changées par le CNC: elles sont en permanence à poste.

I.1 - PRÉ-ALERTE CYCLONIQUE

Un pavillon orange est hissé pour annoncer qu'un phénomène cyclonique est en approche. Le port reste ouvert à la navigation et les aussières de sécurité ne sont pas tendues.

Les plaisanciers sont invités à consulter les différents bulletins d'alerte et éviter autant que possible les sorties en mer. De plus, nous vous recommandons de procéder à une mise en sécurité de votre bateau: contrôler la tenue de l’amarrage, le fonctionnement des pompes de cale et la charge des batteries, vérifier que les évacuations d’eau de pluie ne soient pas obstruées, réduire le fardage et ranger les objets susceptibles de se transformer en projectiles.

Si le pavillon noir est hissé en complément du pavillon orange, le port est fermé et les aussières doivent être tendues.

I.2 - ALERTE CYCLONIQUE DE NIVEAU 1

Le pavillon orange reste hissé, le port reste ouvert à la navigation et les aussières de sécurité ne sont pas tendues. Un phénomène cyclonique peut intéresser tout ou partie de la Nouvelle-Calédonie dans moins de 18 heures.

Les activités nautiques sont interdites.

Si le pavillon noir est hissé en complément du pavillon orange, le port est fermé et les aussières doivent être tendues.

I.3 - ALERTE CYCLONIQUE DE NIVEAU 2

Le pavillon orange reste hissé.

Le pavillon noir est hissé en complément du pavillon orange, le port est fermé et les aussières doivent être tendues. Un phénomène cyclonique peut intéresser tout ou partie de la Nouvelle-Calédonie dans moins de 6 heures. Cette alerte implique une interdiction totale de circuler en mer et sur terre.

I.4 – PHASE DE SAUVEGARDE

Ce niveau d'alerte est déclenché après le passage du phénomène cyclonique mais nous vous invitons à limiter vos déplacements.

Tant que les pavillons orange et noir sont hissés, le port reste fermé et les aussières tendues.

Un pavillon vert sera hissé en remplacement du orange et noir pour  indiquer la réouverture du port et le retour à une activité normale : les aussières anticycloniques devront être détendues aussi rapidement que possible pour permettre la reprise de la navigation.

II. – Instructions complémentaires pour les personnes vivant à bord

Dès l’annonce de l’alerte cyclonique de niveau 2, tous les membres bénéficiant d’une autorisation de vie à bord auront la possibilité de venir s’installer en camp de fortune au Club-House pendant toute la durée de l’alerte.

 

L'amarrage cyclonique en détail

Nous vous invitons à prendre connaissance des dispositions communes à l’ensemble des marinas. Une plaquette est également disponible en version papier à l’accueil du club.  Vous pouvez la télécharger en cliquant ici

 

Conseils en cas de cyclone

  • Réduire le fardage : annexe, cagnard, tauds, capotes, bâches, voiles…

 

  • Protéger du ragage :

     

- Chausser les amarres à tous les points de frottement: chaumards, croisement avec une autre amarre, queues de propulseurs...

 

  • Protéger la coque :

 

- Brêler les pare-battages sous la coque

- Si nécessaire en renfort, usage de pneus à demi remplis d'eau, chaussés de textiles (tricots, manous...)

- Décaler les mâts entre les voiliers voisins

- Sécuriser ou démonter les parties mobiles (bômes, panneaux solaires)

 

 

  • Amarrer le bateau de manière sûre :

- L’ensemble des amarres se doit d’être tendu.

- L’usage d’une aide mécanique (guindeau, winch, moteur, …), est conseillé pour obtenir la tension nécessaire.

 

Une grande attention doit être portée aux aussières cycloniques. Les longueurs étant comprises entre 40 et 50 mètres, parfois plus, il convient de bien les tendre au moteur pour reprendre une partie de l’élasticité. L’écartement au ponton sera en fonction de la nécessité de dégager au mieux les superstructures avec celles des unités voisines, du gabarit du bateau. Seuls les exercices et la connaissance de votre unité vous permettront de trouver les réglages appropriés.

Votre armement doit prévoir la possibilité de rallonger, voir doubler, vos pointes frappées sur le ponton. Certains postes les plus proches des quais ne sont équipés que d'une amarre cyclonique, et les unités doivent posséder à leur bord une seconde amarre de taille suffisante pour se frapper sur les bitte-doubles installées sur les quais. L'usage de gants de mouillage est indispensable pour manipuler les amarres cycloniques en toute sécurité (forte tension, concrétions marines).

 

Dimensions des amarres courantes

Les dimensions données dans ce tableau sont à titre indicatif. Il vous appartient d’opter pour un diamètre supérieur si vous estimez que les dimensions de votre bateau l’imposent.
Les cordages doivent être en textile (nylon, polyester).
Sont interdits : chaînes, manilles mêmes gainées.

 

Taille du bateau Diamètre minimum cordage en mm
< à 6 m 8-10
Entre 6 et 7,50 m 10-12
Entre 7,50 et 10,50 m 12-14
Entre 10,50 et 12 m 14-16
Entre 12 et 13,50 m 16-20
> à 13,50 m 20-22

 

 

Rappel sur les pare-battages et protections de quai

Nous vous demandons d'être équipé au minimum de 6 pare-battages, afin de pouvoir les disposer au mieux en cas de cyclone. Ils doivent être de taille proportionnée à votre unité, en bon état, gonflés et installés de telle sorte que leur protection ne fasse jamais défaut (le défaut le plus fréquent est une installation trop juste par rapport au catway, qui "remonte" le pare-battage et le rend inefficace). Les protections de quai (fixées sur les structures portuaires) ne doivent jamais se substituer aux pare-battages du bateau. D'autre part, elles ne doivent pas être vissées dans les pontons, mais fixées à l'aide de boulons "tête marteau" dans les rails prévus, ou brêlées.

 

 

La Capitainerie reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

La Capitainerie

CERCLE NAUTIQUE CALEDONIEN

Tel : 26.09.79 / 78.40.47

Email : capitainerie@cnc.asso.nc

 

 

Récapitulatif des fichiers à télécharger: 
Fichier attachéTaille
PDF icon CNC_ALERTE_CYCLONIQUE_page 1.pdf164.04 Ko